Avengers 2, le mauvais Marvel


Maintenant que vous avez cédé à cliquer sur cet article, suite au titre très calculé pour attirer votre souris, laissez-moi vous expliquer ma façon de penser sur Avengers 2 et l’univers Marvel aujourd’hui. Je vais me baser sur deux œuvres pour lesquelles j’ai eu des sentiments très différents. La série Daredevil servira de support pour le bon côté de Marvel mais pour l’instant, on va parler de Avengers 2, l’ère d’Ultron.

Précédemment…

Nouveau méchant : Ultron, 100% métal et aussi intelligent que toutes les IA de films d’action

Après moult péripéties que j’ai raté car n’ayant pas vu tous les films de l’univers cinématographique Marvel avant de visionner Avengers 2, le groupe de héros envahit une forteresse où se cachent des membres de l’Hydra, qui dirigent des expériences “d’optimisation” sur deux jumeaux avec la puissance du sceptre de Loki. Une fois le sceptre entre les mains des Avengers, Tony Stark décide en secret, avec l’aide de Bruce Banner ,de créer Ultron, une intelligence artificielle plus puissante que Jarvis, faite pour  sauver des vies et améliorer la protection de la Terre. Sauf que cette dernière devient consciente et décide qu’il faut détruire l’humanité pour la faire renaître ensuite.

Abordons d’abord le premier point gênant de Avengers 2, qui se trouve dans le début du paragraphe précédent. Comme indiqué, je n’ai pas vu beaucoup de films Marvel depuis le premier Avengers, je crois même n’avoir vu que Les Gardiens de la Galaxie dans les films qui font partie du MCU (Marvel Cinematic Universe). Le problème, c’est qu’en arrivant comme une fleur devant cette suite, on se retrouve perdu avec plein d’informations supplémentaires qui ne sont pas expliquées par les héros, qu’on ne prend même pas la peine de présenter, pensant sans doute que le spectateur est au courant de tout.

Sauf que non. Je sais que le MCU a pour vocation (plutôt discutable à mon avis) d’être une saga à suivre avec un univers connecté, mais le problème c’est qu’en suivant cette logique d’être une saga, Avengers 2 oublie d’être un film avant tout. En regardant un film d’une saga, on a certes certains éléments manquants pour situer l’action, mais on retrouve toujours une présentation des personnages et une introduction d’une certaine sorte. Ici, on est plus en face d’un épisode de série télé de milieu de saison en ayant raté le “Previously on…”, avec un manque de rappel de l’intrigue et surtout de présentation de personnages.

Tout est sous contrôle, rien à signaler

Quicksilver est de retour, mais pas le même que dans X-Men, on s’y retrouve de moins en moins avec les licences partagées entre studios

C’est le problème que j’ai avec les derniers films Marvel qui, à quelques exceptions, ne peuvent être totalement appréciable que pour les fans hardcore de Marvel, qui regardent tous les films tel une série télé et non comme un film qui doit garder une identité propre, même s’il s’inscrit dans une saga. Et cela crée quand même un certain gâchis je trouve, car mon manque d’informations ne m’a pas permis d’apprécier tellement le film qui reste un bon blockbuster, surtout que la tension est souvent désamorcée par le fait que l’on sache qu’il y aura un Avengers 3 plus tard.

Le spectacle est au rendez-vous, Marvel sait sortir un bon budget pour les Avengers censés être les films charnières des phases Marvel. Les acteurs sont toujours au niveau, même si certains se contentent du minimum syndical, ils font leur boulot proprement. Josh Whedon essaie aussi de remonter un peu la barre du film de héros qui même si l’on reste vraiment dans l’optique films de supers grand public, apporte un peu de profondeur dans ses personnages, mais aussi des romances inutiles et parfois des blagues qui passent plus ou moins bien à cause d’un mauvais timing. Personne n’est parfait comme on dit.

Pour le reste on ne sort pas de ses classiques, grand méchant au plan titanesque, beaucoup de SFX pour les pouvoirs, Tony Stark veut que personne ne meurt, un caméo de Stan Lee qui selon les scientifiques ne crèvera jamais, et un film de plus de deux heures qui sera la parfaite excuse pour acheter du pop-corn et les grignoter sans remords dans la salle.

Avengers 2 essaie d'être un blockbuster de haut niveau et il y arrive sur certains point en faisant mieux que la moyenne. Mais il se perd aussi dans beaucoup de clichés qui deviennent symptomatiques du cinéma grand public, et il souffre aussi de l'univers qu'il veut créer et oublie d'être un vrai film qui peut se suffire en lui même pour n'être qu'un épisode au milieu d'autres.
6.9

Share this post

Kuro

Jeune geek qui développe de temps en temps, et qui passe ses moments de liberté dans les salles de ciné et sur son compte Steam.

No comments

Add yours