Brace Yourselves, Netflix Is Coming


Vous l’attendiez sans doute, il est enfin là. Né il y a 17 ans aux Etats-Unis, Netflix, le petit site de location de DVD en illimité, est devenu un pionnier et un acteur majeur de la VOD Streaming. Distributeur de films et séries à volonté pour les mordus du petit et grand écran, la firme est aussi au fur et à mesure devenue productrice, notamment de séries avec la célèbre fiction politique House Of Cards ou Orange is the New Black. Et aujourd’hui, ce service est disponible en France.

Tout ça, pour moi?

Le Monstre est arrivé

Donc Netflix en France c’est simple : c’est trois formules d’abonnement, toutes fournissant un accès total au catalogue et avec juste une différence sur la disponibilité de la HD et le nombre d’écrans simultanés. La première formule à 8€/mois n’offre qu’un seul écran et les vidéos en qualité standard. Le niveau au dessus à 9€ offre la possibilité d’utiliser 2 écrans, donc 2 utilisations simultanées du compte et la HD. Le dernier abonnement à 12€ offre également la HD plus la Ultra HD et 2 écrans supplémentaires pour un total de 4.

Une fois l’abonnement choisi, on vous demandera de sélectionner dans une grande liste 3 œuvres que vous souhaitez regarder ou qui vous ont plu (il est préférable de suivre la deuxième solution) pour que le site détermine automatiquement un ensemble de programmes adaptés selon votre âge (pas de violence pour les petits) et vos goûts, mélangez à cela des suggestions basées sur les retours et la popularité générale et vous vous retrouverez vite devant un grand nombre de listes de films, séries, anime et autres divertissements vidéo.

Pas de Kevin Spacey chez nous pour l’instant.

Un démarrage bridé

Malgré l’offre qui semble assez fournie et les prix compétitifs, la plateforme souffre de débuts plutôt mitigés. L’arrivée en France a tout d’abord contraint l’entreprise à se plier aux lois françaises et européennes concernant le temps d’attente pour la distribution de films en VOD, qui est le plus long de tous, donc nous ne sommes pas encore au point de pouvoir regarder Les Gardiens de La Galaxie sur nos ordinateurs. De plus, certains contrats de distribution empêchent la plateforme de distribuer certains contenus en France comme House Of Cards, dont Canal+ possède pour l’instant les droits exclusifs, alors qu’il s’agit d’une production Netflix.

Mais ce serait cracher dans la soupe que de critiquer ce lancement qui s’annonce tout de même prometteur. Il y a du choix pour toute la famille et le site internet ne semble pas vouloir s’arrêter, et continue de travailler pour gonfler le catalogue de cette édition française. On peut de plus espérer qu’à l’instar de Free dans la téléphonie mobile, Netflix fera bouger les choses dans le domaine de la vidéo à la demande au niveau du temps de distribution ou de la diversité du contenu.

Share this post

Kuro

Jeune geek qui développe de temps en temps, et qui passe ses moments de liberté dans les salles de ciné et sur son compte Steam.

No comments

Add yours