Don’t Starve, le multi en approche


Klei Entertainment est un studio star du développement de jeu “indie”, après quelques petits jeux sans prétention destinés aux plateformes de téléchargement des consoles, ils ont obtenu un gain de succès important avec Shank, leur premier jeu distribué sur consoles et PC en même temps. C’est un studio que j’apprécie particulièrement pour les 2 Beat ’em All que constituent la série Shank et le plus orienté action/infiltration Mark Of The Ninja. Don’t Starve était moins plaisant pour moi, les survivals sandbox étant moins ma tasse de thé, mais l’arrivée d’un mode multijoueur me fera changer d’avis je pense.

Non, Don’t Starve n’est pas une simulation de berger de yaks

Un survival sympa, mais un survival quand même

En effet, malgré l’achat de Don’t Starve, je n’ai pas réussi à accrocher plus que ça au concept. Loin de moi l’idée de dénigrer le potentiel du jeu, mais il est arrivé peu après la vague Minecraft qui a remis au gout le genre des jeux de survie, mélangé à une gestion des différents besoins de notre personnage et à des possibilités de constructions assez impressionnantes, notamment grâce à la communauté qui apportait chaque jour de nouvelles techniques pour améliorer des constructions ou inventer de nouvelles façons d’utiliser les mécaniques de base du jeu.

Don’t Starve n’est pas aussi ouvert dans ses constructions, il se concentre plus sur la satisfaction des besoins primaires de notre personnage. Cela ne rend pas le jeu moins intéressant, car il se démarque par sa direction artistique assez originale voire un peu loufoque, baignant dans une ambiance cartoon un peu glauque parfois. Néanmoins, son arrivée tardive dans le monde du survival m’a fait louper un peu l’occasion de m’immerger vraiment dans cet univers. Évidemment, Klei ne l’entend pas de cette oreille et compte bien me faire réessayer le jeu.

Un comportement qu’il faudra éviter avec ses amis

Couper du bois et tuer des cochons entre amis

Je regardais toujours ce jeu du coin de l’œil dans ma ludothèque, et il est vrai qu’un mod multijoueur me faisait très envie pour pouvoir réessayer cette aventure avec un ami qui aurait su me motiver. L’annonce d’un mode multijoueur officiel avait donc de quoi me ravir, de plus il semblerait que ce mode aussi fasse preuve d’une certaine originalité. Bien sûr le vif du sujet est avant tout de permettre à plusieurs joueurs de cohabiter sur une même carte, ou bien de mener une petite guerre entre clans ennemis selon leur bon vouloir.

L’autre élément intéressant de ce multijoueur est la vie après la mort, dans les premières sessions de jeu, on peut voir qu’un personnage tué devient ensuite un fantôme pour interagir d’une autre manière sur l’environnement, de plus cette entité paranormale est visible par les joueurs et peut revenir à la vie. En gros pas mal d’éléments intéressants dans ce mode, Klei semble motivé pour revigorer son jeu avec de nouvelles mécaniques même si la sortie n’est pas encore déterminée, car l’équipe veut bien explorer les différentes possibilités et paufiner le résultat avant de le diffuser. Personnellement, tout ce que j’espère de ce mode, c’est que la difficulté ne soit pas trop affaiblie à cause du nombre de joueurs présents et que le fun reste présent bien sûr.

Share this post

Kuro

Jeune geek qui développe de temps en temps, et qui passe ses moments de liberté dans les salles de ciné et sur son compte Steam.

No comments

Add yours