Half-life 3 et Valve, La hype remonte


À chaque fois qu’on en parle, je deviens comme une écolière et je harcèle encore ceux qui n’y ont pas joué dans mon entourage car pour moi, c’est le jeu suprême : Half-life. Un des premiers jeux auquel j’ai joué à l’âge de six ans (car j’ai eu une enfance des plus saines), acclamé par la presse et les joueurs depuis toujours. La série se faisait pourtant très discrète depuis le cliffhanger de Half-Life 2 : Episode Two. Abandon du système épisodique, silence radio de la part de Valve Software, rumeurs folles et dégénérescence cérébrale de la communauté qui a depuis trouvé tous les moyens de voir la confirmation de l’épisode trois partout. Les fans aujourd’hui se contentent d’attendre une annonce officielle et formelle, plutôt que de suivre les signes annonciateurs. Pourtant des remous se font ressentir à nouveau en ce début d’année 2015.

Souvenirs d’une demi vie

L’image de tous les souvenirs.

 Avant toute chose, rappelons encore une fois pour ces proches qui me regardent et les néophytes qui me lisent ce qu’est Half-Life. En toute modestie et impartialité, c’est une belle révolution du FPS sortie en fin d’année 1998. Se basant sur le moteur de Quake, grandement modifié pour y ajouter tout un système d’animation par scripts, le jeu se distinguait d’abord par sa jouabilité exemplaire mais aussi par ces fameuses animations scriptées et le design du jeu, racontant une histoire particulièrement riche pour l’époque sans jamais casser le rythme du gameplay. Bref une réussite totale qui se traduit par un fort succès auprès des joueurs et moult récompenses de la part de la presse. Même topo pour sa suite directe et les deux épisodes qui en découlent, prolongeant l’évolution technique initiée par le premier opus, cette fois-ci avec un moteur physique et graphique complètement retravaillés, et dont le game design est devenu le standard à dépasser pour beaucoup de jeux d’action de la même époque.

Vous l’aurez compris, si Half-Life est aujourd’hui une série qui rassemble toujours autant de fan, c’est avant tout pour sa qualité, mais tout ce bruit est surtout dû au fait que l’on attende encore de savoir le fin mot de l’histoire. Le scénario du jeu intrigue, beaucoup d’éléments d’histoire ont été expliqués au fur et à mesure en dehors du jeu par les auteurs du scénario, par des articles ou des documents concernant le jeu, et aussi avec pas mal d’éléments de background dispersés discrètement dans le jeu. Beaucoup de choses sont aussi laissées à l’interprétation et laissent imaginer beaucoup de possibilités, sur l’origine du mystérieux G-Man par exemple, ou la possibilité que Half-Life et Portal, un autre jeu Valve, partagent le même univers car même sans confirmation officielle, les deux univers possèdent plusieurs éléments en commun. Mais l’élément le plus évident qui nous maintient encore en haleine, c’est la fameuse fin de l’épisode 2, qui se termine abruptement durant un rebondissement, et depuis plus grand-chose de concret à se mettre sous la dent.

2015, cette fois c’est la bonne… peut-être

On va y croire jusqu’au bout.

Et pourtant 2015 semble être très prometteur pour Valve et ses adorateurs, mais les premiers signes annonciateurs remontent aux années précédentes et commencent à se concrétiser en ce moment. Si on reprend depuis le début, on peut surtout noter le retour de plusieurs membres clés de la production des jeux Half-Life, notamment les doubleurs qui semblent venir pour d’autres projets de doublage, mais tout en restant assez vague sur les enregistrements en question, ainsi que le compositeur attitré de la série Kelly Bailey. Les habitudes de Valve ont également un peu changé ces derniers temps : outre les références au jeu dans différentes mises à jour des outils de modding, on remarque que les dernières mises à jour et annonces du studio sortent un peu de l’ordinaire. Le maintien de Team Fortress 2 et du dernier Counter Strike est surtout assuré par des mises à jour créées avec du contenu communautaire et non développé en interne. Quelque chose de particulier aussi : la mise à jour de Dota vers Source 2, nouvelle version encore mystérieuse du moteur maison de Valve, alors que le jeu tourne déjà sur la version publique la plus récente du moteur.

Même constat sur le projet de mod le plus impressionnant de la communauté Half-Life, Black Mesa, qui est toujours en attente de sortie sur Steam avec une version “spéciale” du moteur source, alors qu’on est dans le même constat que pour Dota 2. De plus, l’équipe de moddeurs se met depuis peu à faire dans l’ARG, une sorte de méta jeu permettant peut-être d’avoir des indices sur la sortie finale de Black Mesa, avec la section Xen du jeu qui est absente pour l’instant. Les indices incluent des mini sites internet au contenu étrange, faisant mention de l’accident du labo de Black Mesa, des liens renvoyant vers des images distordues du G-Man et de l’ASCII art en rapport avec le jeu se trouve dans le code des différents sites. Connaissant l’amour de Valve pour les ARG, on peut toujours penser qu’ils collaborent pour teaser la sortie du mod et peut-être d’autres choses, mais ici c’est plus du fantasme que de la certitude. Ce qui est sûr par contre, c’est que le studio prépare un stand assez conséquent en prévision de la Game Developers Conference, avec une présentation de leur système de réalité virtuelle et des jeux utilisés pour les présentations sur le stand, dont parmi eux un jeu inconnu, référencé sur steamdb.info avec les autres jeux présentés, tels que les jeux du moteur Source ou des indépendants.

Je suis d’accord pour dire que c’est peut être un surplus d’optimisme de ma part, et qu’il y a de fortes chances pour que Half-Life 3 ne fasse pas du tout partie de ce programme. Mais ce qui est certain c’est que Valve prépare quelque chose. Ce rythme de mises à jour plus simples, de méta jeu qui se crée autour de Black Mesa, qui rappelons-le est maintenant officiellement soutenu par Valve, et la GDC qui approche à grands pas avec une présence très importante du développeur/éditeur de mon jeu favori, il y aura de l’actualité imposante de ce côté, c’est sûr. Rendez-vous donc à la GDC pour avoir le fin mot de l’histoire et si ce n’est pas le cas, une conférence au contenu confidentiel, tenue par l’un des scénaristes du studio Chet Faliszek, se tiendra peu après au salon anglais EGX Rezzed. C’est un événement fait pour présenter des jeux, y compris pour les conférences, étant donné que rien n’a été dévoilé sur le boulot récent de Chet, on peut s’attendre à quelque chose d’exclusif sur un projet à forte valeur scénaristique non dévoilé, donc loin des actualités des jeux multi.  Bref soyez prêt mes amis, car Valve prépare un grand coup.

Sources :

Share this post

Kuro

Jeune geek qui développe de temps en temps, et qui passe ses moments de liberté dans les salles de ciné et sur son compte Steam.

No comments

Add yours