Men & Chicken (2016)


Mads Mikkelsen, c’est toujours un plaisir de le voir (la preuve avec CRTK numéro 4). Donc quand on me présente un film danois où il joue un homme perturbé, qui part retrouver son père biologique avec son frère, pour y découvrir qu’ils sont une fratrie de cinq enfants du même père, et tous plus allumés les uns que les autres, je dis oui.

Gabriel et Elias sont deux frères à qui la nature n’a pas fait de cadeaux. Le premier a des problèmes d’estomac, le second a de fortes pulsions sexuelles, mélangées à des cauchemars récurrents, de plus tous les deux sont stériles. Ils apprennent un beau jour que leur père n’est pas leur père biologique, celui-ci est un généticien vivant sur l’île de Ork, abritant 41 habitants. Les deux frères vont donc partir à la recherche de leur véritables origines, et rencontrer leurs trois autres frères vivant sur l’île.

Ce film, du danois Anders Thomas Jensen, est un concentré de folie et rempli d’humour noir, abordant tour à tour les thèmes de la famille, du handicap physique mais surtout social lorsque l’on est sujet à des problèmes mentaux, de la transmission génétique et d’une certaine façon, la vie isolée du reste du monde. Tout ceci sans prendre vraiment de détour ni de pincettes pour faire des blagues bien crades mais pas pour autant vulgaires, jouant plus sur la gêne créée entre les personnages pour faire rire avec cette gêne et ce dégout.

Men & Chicken ne tire pas sur l’ambulance pour autant. Loin de se moquer de son sujet ou d’être dans la caricature, le film rend attachant tous ses protagonistes avec des interprétations justes qui, tout en créant ses situations comiques, rend justice aux personnages qui sont comme des enfants auxquels on ne peut reprocher une vraie bêtise, mais pour lesquels on ressent de l’empathie, comme leur souhait de s’intégrer dans la société comme les autres est fort et même attendrissant.

Il y a de la place dedans qu’il disait…

Après ne soyons pas trop élogieux. Le film, même si il se dépeint une ambiance et une histoire amusante, un peu sombre et attachante, est parfois aussi très lent avec des moments où j’avais du mal à me concentrer. On trouve également un manque de rythme dans la diffusion de l’humour, notamment au milieu du film, marquant une pause un peu dérangeante où la dynamique du film n’est plus la même.

Mais de manière générale, Men & Chicken est un film qui malgré ses défauts se débrouille plutôt bien. Avec un scénario original, des personnages vraiment atypiques et attachants grâce à leurs défauts qui semblent repoussant à première vue, et un humour peu accessible quand on voit certaines réactions suite à la bande-annonce ; mais un peu d’absurde et d’humour noir ne fait jamais de mal, c’est moi qui vous le dit.

Men & Chicken c'est de la comédie qui change un peu des blagues épuisées depuis longtemps en faisant dans le crade sans être de mauvais gout et qui sait être touchante malgré un rythme pas toujours au top.
7

Share this post

Kuro

Jeune geek qui développe de temps en temps, et qui passe ses moments de liberté dans les salles de ciné et sur son compte Steam.

No comments

Add yours