Retour de l’E3 pour Far Cry 4, quand la presse en fait trop


Depuis le fameux épisode du “Doritos Gate”, événement ayant sérieusement remis en cause la neutralité de la presse spécialisée dans le jeu vidéo, les différents rédacteurs et éditeurs font plus attention à ne pas laisser paraître cette collaboration essentielle, mais qui ne doit pas être trop importante pour que l’honnêteté des sites soit conservée. Sauf qu’un irréductible éditeur de jeux français ne peut pas s’empêcher de se pavaner avec des réactions de presses données en exclu, et peut-être un peu trop exclusives, sur Far Cry 4.

“10/10 – it’s correct – IGN”

Sans grande surprise lors de l’E3 2014, Ubisoft a fait sa présentation annuelle et y a montré Far Cry 4, qui avait suscité un certain intérêt, notamment grâce aux fuites contrôlées (ou non) étant apparues sur le net peu de temps avant la conférence. Au final le jeu semble être une suite directe de son prédécesseur, non pas en terme de scénario, mais de gameplay. Tous les éléments du 3ème opus sont là, avec quelques améliorations qui seront transportées une fois dans les montagnes de l’Himalaya.

On ne doute pas un seul instant que, au vu de l’importance de Ubisoft et de la franchise, le résultat sera au minimum correct et que le jeu disposera de certaines qualités. Malgré ces prévisions, je me dispense bien de donner un avis trop engagé sur le titre, le public n’a eu droit qu’à quelques vidéos et le jeu final est encore loin d’être sorti. Pourtant, la presse spécialisée s’est permise quelques réactions, qui me semblent un poil exagérées étant donné le peu d’infos dont on dispose, et le plus dérangeant c’est que Ubisoft arbore déja ces réactions dans un trailer.

Un exemple de citation utilisée dans le trailer de façon plutôt narcissique

Les GOTY Awards avant l’heure

C’est un sujet délicat que je condamne fermement, car les deux parties commettent une erreur que je trouve assez importante. Les sites et magasines spécialisés se prononçant avec une telle avance sur la qualité d’un jeu dont on a vu que la couverture  en quelque sorte, c’est selon moi faire preuve d’un manque de sérieux flagrant et qui fout un sacré coup quand on sait l’impact que peuvent avoir ces organismes sur la popularité d’un jeu à venir. Ubisoft quant à lui creuse un peu plus sa tombe en arborant de telles citations, quand on voit les événements gênants des mois précédents où ils étaient accusés de réduire l’aspect graphique de Watch_Dogs et d’abuser des bullshots (technique consistant à éditer un contenu pour l’embellir) lors de ces conférences.

Si j’ai démarré ce site c’est en partie parce que je n’aime pas la façon dont sont surnotés la plupart des jeux, on est dans un système où j’ai l’impression que les AAA ne se vendent plus sans un metascore de 95 minimum, et ça souvent plombé de grandes attentes de jeux qui sont pourtant notés de manière très élevée, comme The Last Of Us, Bioshock Infinite ou plus récemment Gone Home, et où les critiques ne peuvent plus se permettre de mettre en avant les défauts des jeux, ce qui est très désagréable pour les joueurs.

Share this post

Kuro

Jeune geek qui développe de temps en temps, et qui passe ses moments de liberté dans les salles de ciné et sur son compte Steam.

No comments

Add yours