Your Name. (2016)


2016 est terminé, il est donc temps de rattraper un peu son retard et de parler des dernières œuvres de cette année. Commençons par celle que je n’attendais pas et qui est venue direct se nicher à la seconde place de mes meilleurs films pour cette année : Your Name.

Exode rural et citadin

Mitsuha et Taki sont deux jeunes lycéens. La première vit dans un village perdu dans la campagne japonaise, l’autre réside à Tokyo, en plein centre-ville. La particularité de ces deux jeunes est qu’en s’endormant, il peuvent échanger leur corps en allant dormir et doivent vivre la vie de l’autre pour la journée avant de pouvoir reprendre le contrôle de leur vrai corps.

C’est le 4ème long métrage d’animation de Makoto Shinkai, connu entre autres pour 5cm per second ou le court The Garden of Words, mais c’est la première fois qu’un de ses films est aussi distribué et médiatisé. La comparaison par internet avec Miyazaki aide pour faire du clic, mais ce serait dénigrer l’identité propre à cette œuvre qui est avant tout d’une richesse graphique impressionnante. Les décors et l’animation sont truffés de détails vraiment captivants et on retrouve également quelques plans symboliques qui reviennent régulièrement tout le long du film, témoignant du souhait de vraiment imposer une marque au niveau de la réalisation.

L’écriture n’est pas en reste, avec nos protagonistes tous les deux attachants à leur manière, une très grande progression dans leurs arcs narratifs et qui sont sublimés par tout cet aspect fantaisie, qui sont à la fois une manière vraiment innovante de mettre en scène et de développer une love story, mais qui permet également l’évocation de plusieurs autres thématiques comme le souvenir des disparus, les traditions, le décalage entre vie rurale et vie citadine.

De bas en haut, il y a toujours quelque chose de beau à voir sur un plan du film

Suis-je en train de rêver? Ou de regarder un chef d’œuvre?

Tous ces mécanismes artistiques donnent une grande densité au film qui permet de maintenir son rythme jusqu’au bout et d’avoir un réel impact visuel, émotionnel et divertissant. Toute cette accumulation de détails permet de ne jamais s’ennuyer, d’autant plus que l’œuvre s’éloigne un peu des canons musicaux habituels en faisant appel à un groupe de J-Rock et en créant des ellipse au montage typé clips musicaux.

Bref Your Name. est un excellent film pour conclure l’année et même si je n’ai pas tout dit ici (Cela prendrait trop longtemps, surtout que le film repose sur quelques sympathiques twists), je vous invite franchement à vous dépêcher d’aller le voir en salles.

Your Name. est le petit chef d'oeuvre d'animation qui s'est doucement glissé jusqu'à nous pour écraser d'un coup n'importe quel doute qu'on aurait pu avoir sur sa qualité. C'est le point final qu'il fallait pour conclure 2016 sur un grand moment de cinéma et d'animation plein d'émotion.
9

Share this post

Kuro

Jeune geek qui développe de temps en temps, et qui passe ses moments de liberté dans les salles de ciné et sur son compte Steam.

No comments

Add yours